Massages traditionnels chinois, activité de l'Institut entre Ciel et Terre
Prestations

Pharmacopée Chinoise

Histoire

pharmacopée

« Prescrire des médicaments équivaux à diriger une armée, cela requiert une grande prudence » (Xiang Zhen)


Expérimentée depuis plus de 3 000 ans, la pharmacopée chinoise recèle quelques milliers de substances, dont environ 300 sont d’usage courant. Même si une grande partie des connaissances qui sont propres à cette pharmacopée découle d’une pratique traditionnelle populaire – avec des variations d’une région à l’autre -, les médecins chinois ont accumulé un volumineux corpus de données au fil du temps.


Aujourd’hui, la pharmacologie et la recherche continuent d’approfondir cette science, tandis que les praticiens contemporains élaborent de nouveaux traitements, de mieux en mieux adaptés aux maux de notre époque. La pharmacopée chinoise est donc une approche vivante.

Pharmacopée chinoise et phytothérapie occidentale

pharmacopée

On ne peut comparer la phytothérapie occidentale à la pharmacopée chinoise qui suit les grands principes de la pensée médicale chinoise, à savoir : Les BA GANG. La plante développe à l’intérieur du corps des qualités énergétique : chaud, froid, tiède, frais.


Des saveurs : permettent aux principes de la plante de pénétrer dans l’organe avec lequel elle est en résonance. Les plantes chinoises sont classées à partir des mouvements énergétiques qu’elles induisent dans le corps : Montée-descente-astringence-exteriorisation, etc…


La préparation de la plante, décoction, macération, brûlage, etc…modifient le degré de concentration des principes actifs, et donc l’action tonifiante ou dispersante.


C’est pour cela que les plantes et préparations chinoises ne sont pas indiquées pour l’automédication ou pour des ordonnances d’amateur. Elles doivent être prescrites et dispensées par un praticien en médecine chinoise.

Est-ce que les herbes chinoises constituent un traitement complet en soi ?

pharmacopée

Dans plusieurs cas, oui, Mais les herbes chinoises agissent souvent particulièrement bien en tandem avec l’acupuncture. Par ailleurs, la phytothérapie chinoise est réputée pour traiter les cas les plus complexes, même ceux qui échappent à la médecine conventionnelle et se prescrit souvent en combinaison avec celle-ci.


Une approche intégrant l’acupuncture, les herbes chinoises, la médecine conventionnelle et parfois d’autres thérapies alternatives peut être nécessaire pour venir à bout de certains problèmes de santé tenaces.